Inertie et administration : it’s not a bug, it’s a feature

Imaginez un énorme vaisseau spatial, un des croiseurs interstellaires de Star Wars par exemple. Imaginez ce vaisseau lancé dans le vide sidéral, à plusieurs milliers kilomètres par heure. Seriez-vous capable lui faire changer sa course en vous mettant devant ?

Quand on essaie de transformer l’administration de l’intérieur, on a parfois l’impression de se retrouver face à un vaisseau spatial inarrêtable. Sauf que cette inertie est la principale force de l’administration. C’est un système tellement résilient, qu’il est capable de survivre à des changements de gouvernement, à des catastrophes naturelles, voire à des guerres. À l’heure où toutes les startups ne parlent que de croissance exponentielle et de momentum, qu’est-ce qu’une administration, sinon une startup qui a réussi ?

C’était le conseil que je donnais cet après-midi aux entrepreneurs d’intérêt général de la 3ème promotion, sur le point de commencer leurs missions : quand on entre dans l’administration, on monte à bord d’un immense vaisseau, qui ne nous a pas attendu pour avancer et qui continuera sa course bien après nous. Donc si nous voulons modifier même très légèrement sa trajectoire, il va falloir y mettre beaucoup d’énergie. Ce n’est pas pour rien si le nom du programme commence par « entrepreneur » : c’est parce que personne ne viendra nous chercher par la main pour changer les choses.

Article publié à l’origine sur Medium le 11 février 2019.

Cet article vous parle ? Partagez-le !