La raison pour laquelle nous restons agiles

« Tout le monde a un plan, jusqu’à ce qu’il se prenne un poing dans la tronche » (Mike Tyson)

Considérons le monde autour de nous. Tout change sans cesse : souvent des nuages bloquent les rayons du soleil, parfois des gens naissent et d’autres meurent, régulièrement les saisons se succèdent. C’est la seule constante : tout est inconstant.

Les ingénieurs de leur côté sont habitués à utiliser des hypothèses pour simplifier le monde en prétendant que rien ne change, que tout est stable et uniforme. Et grâce à cela, ils ont rendu tant de choses possibles, comme réchauffer des aliments avec des ondes, faire voler des morceaux de métal de plusieurs tonnes dans le ciel ou éradiquer des maladies plutôt horribles. Pour créer tout cela, pas le choix, il est nécessaire de mettre de côté l’infinie complexité du monde, de se concentrer sur son objet d’étude et d’avoir un plan bien défini.

Jusqu’ici tout va bien. Le petit hic, c’est que dans le domaine du développement avoir un plan bien défini est souvent une plaie car quoi qu’il arrive, à un moment donné, nous allons nous prendre un poing dans la tronche. Que ce soit une fonctionnalité que nous trouvions incroyable mais que les utilisateurs ignorent, un bouton que nous avions tout simplement oublié, il y a toujours du changement, et ces changements peuvent même parfois être majeurs.

Sur notre produit e-Chauffeur, une application à la Uber réservée aux déplacements professionnels des militaires, la première version que nous avons développé était en PWA (en gros, une application mobile utilisable dans un navigateur sans installation préalable). Sauf que sur les PWA, la géolocalisation ne marche pas toujours bien et les notifications sont compliquées à envoyer. Nous sommes donc en train de pivoter et de créer une application native pour résoudre ces problèmes.

« Oui, mais vous auriez pu prévoir cela ! » Non justement. Le fait de commencer par une PWA nous a permis de développer beaucoup plus rapidement et d’avoir une application qui est déjà dans les mains des utilisateurs depuis des mois. Nous avons donc des retours sur ce qui fonctionne et sur ce qu’il reste à améliorer. Et le plus important : ces retours proviennent du terrain, du réel, du concret. Car notre seul plan à nous, c’est de se prendre des poings dans la tronche, et de se relever.

Article publié à l’origine sur Medium le 11 septembre 2019.

Cet article vous parle ? Partagez-le !